L'extrait KBIS : quels sont les contenus ?

Une entreprise de commerce qui a son extrait KBIS avec code QR est une vraie, une authentique. Elle n’est pas contrefaite ou fausse. Simplement parce que cet extrait permet de vérifier un certain nombre d’informations sur ladite entreprise. Quelles sont ces informations en réalité ? Lisez cet article pour en découvrir davantage.

Quel est le contenu d’un extrait KBIS ?

Un extrait KBIS est connu pour être la mémoire d’une entreprise commerce. Ainsi, il contient toutes les informations en rapport avec les dernières activités menées par l’entreprise en question. Sur le site https://kbis.services/extrait-d1, vous aurez de plus amples détails sur le sujet. Pour faire court, l’extrait KBIS contient les renseignements reportés dans le Registre de Commerce des Sociétés (RCS). En effet, dans ledit extrait, vous aurez l’identité du Greffier qui a signé le document d’enregistrement au tribunal de Commerce. De même, dans l’extrait, figure les informations telles que la date de création, la durée de vie, la raison de la création, l’enseigne, le sigle de l’entreprise.
En outre, l’extrait KBIS vous dit si l’entreprise est une Société à Responsabilité Limitée (SARL) ou une Société Anonyme (SA). Il vous fournira également tous les éléments concernant l’adresse physique de l’entreprise et toutes les annexes dont elle dispose. De même, vous aurez une idée du capital de démarrage des activités de ladite entreprise.
Par ailleurs, l’extrait KBIS donne des détails sur les coordonnées nécessaires du principal dirigeant de l’entreprise, du commissaire aux comptes et de l’administrateur. Dans l’extrait, un texte détaille l’entreprise et ses différentes activités et une référence des différentes autorisations.

Qui peut bénéficier d’un extrait KBIS ?

Les bénéficiaires de l’extrait KBIS se regroupent en trois catégories : les personnes morales et sociétés de commerce ; les associations des micro-entrepreneurs qui sont désignés comme des personnes physiques. Pour avoir l’extrait KBIS, il suffit seulement d’en faire la demande en remplissant un formulaire en ligne ou vous rendre dans un tribunal de commerce.