Assurance caution : qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?

Un contrat de location comporte de nombreux détails qui méritent une attention particulière. La preuve d’un revenu suffisant pour payer le loyer et les frais à jour figurent parmi ces détails. Cependant, en plus de prouver ses revenus, le locataire doit présenter une garantie à utiliser en cas de défaut.

Qu’est-ce que l’assurance caution ?

Le cautionnement est une garantie contractée par le locataire pour fournir une garantie au propriétaire du bien. De cette manière, il remplace d’autres types de garanties, comme le cautionnement ou le garant. Pour plus d’informations, visitez le site web spécialisé dans le domaine d’assurance et aux questions d’assurance. La durée de l’assurance dépend de chaque contrat. Il peut durer toute la période de location, mais il doit généralement être renouvelé après un certain temps. Son fonctionnement est similaire à d’autres types d’assurances (pour véhicules ou habitation par exemple). La différence, dans ce cas, est que, bien qu’il appartienne au locataire de contracter l’assurance, c’est le propriétaire du bien qui reste assuré. C’est donc lui qui perçoit les indemnités correspondant à la police. La couverture commune pour ce type d’assurance est liée à la valeur du loyer et aux frais y afférents (comme la copropriété, par exemple).

Comment fonctionne l’assurance caution ?

Le montant à payer pour l’assurance caution dépend des tarifs proposés par chaque assureur et également de la couverture choisie. Habituellement, le propriétaire de la propriété prend les décisions concernant la couverture qui soumet ensuite la proposition à l’agent immobilier et aux locataires potentiels. Selon les choix, la valeur se situe généralement entre une et deux fois le prix du loyer mensuel. Dans certaines compagnies d’assurance, il est possible de fractionner le montant total à payer (selon le nombre de mois du contrat de location ou tous les 12 mois). Le recours à une assurance est demandé par le propriétaire du bien lorsque cela est nécessaire. Cela fonctionne comme suit : il contacte l’assureur après avoir constaté un retard dans le paiement du loyer. Le cas échéant, la société vous indemnisera en payant le montant en retard et les éventuelles échéances suivantes qui ne sont pas non plus payées par le locataire. Si la situation n’est pas résolue, une expulsion peut être nécessaire.